Un lycée pour la commune de Aït Aïssa Mimoun

par Oumlil blog  -  10 Octobre 2012, 15:18  -  #Aït-Aïssa-Mimoun

 

Les travaux de réalisation du lycée d'enseignement général en construction à Thiplakine, commune de Aït Aïssa Mimoun, à proximité de l'aire de jeux dit "Tagourirt Bounza " ont pris encore du retard car il devait ouvrir ses portes a la rentrée scolaire de cette année (2012-2013).Cet établissement d'enseignement secondaire, d'une capacité d'accueil de 1300 places pédagogiques, comprendra une vingtaine de salles de classe , 4 logements de fonction et un réfectoire.Il sera doté également de 3 infrastructures de sport : un terrain combiné, une installation sportive ainsi qu'un lance-poids. En raison de l'absence d'un lycée dans cette municipalité, les lycéens de Aït Aïssa Mimoun sont contraints de suivre leurs études secondaires au niveau des communes limitrophes. Ainsi, les collégiens sortant du CEM de YARKAV sur la route de Tala Illilane fréquentent le lycée de Djebla (Ouaguenoun) tandis que ceux du CEM d'Akaoudj sont scolarisés au lycée Stambouli de Tizi Ouzou. Pour rejoindre leurs classes, ces lycéens souffrent le martyre quotidiennement vu l'éloignement (une vingtaine de kilomètres pour certains villages) mais aussi l'insuffisance, si ce n'est le plus souvent l'absence de ramassage scolaire. De ce fait, la majorité des lycéens se déplacent par leurs propres moyens au frais de leurs parents. Ce nouveau lycée recevra les élèves issus des 4 CEM de (YARKAV) Tala ililane, Akaoudj, Tala Athmane et de Timizar Loghbar, ce qui permettra de désengorger les lycées de la ville de Tizi Ouzou, Prévu initialement sur le terrain de l'aire de jeux Tagourirt Bounza , la délocalisation de l'emplacement du bloc pédagogique du futur lycée de Aït Aïssa Mimoun a permis de sauvegarder ce terrain, le seul espace sportif aménagé de la commune,.

Le nouveau lycée, dont l’inauguration était prévue initialement pour la rentrée scolaire de cette année, ne sera finalement achevé qu'au mois de septembre prochain (2013), suite à des blocages rencontrés lors du lancement des travaux.En effet, selon le vice-président d’APC, Mr Fellag Salah, le projet de la réalisation de ce lycée a été confronté à beaucoup d’oppositions de la part de certains villageois, ce qui a mené à de longues tractations avec le chef de daïra pour arriver à un terrain d’entente. « Nous avons rencontré, dès le lancement du projet, de fortes résistances de la part de certains villageois, qui refusaient que ce lycée soit implanté sur le terrain choisi. Une opposition qui a duré cinq (5) mois, et c’était la cause principale de ce retard », a expliqué Mr Fellag. Par ailleurs, le retard est également dû au fait que l’entreprise réalisatrice a dû refaire tous les travaux de réalisation de la cantine, puisque les premiers achevés n’étaient pas conformes au plan.Signalons enfin que d’après le vice-président d’APC, tous les travaux d’installation d’eau et de gaz sont achevés et qu'il ne reste plus que la salle de sport et la cantine à réaliser ainsi que quelques travaux de jardinage mais vu l'etat actuel du chantier,il y a fort a parier que cette structure éducative soit prête pour la rentée scolaire 2013-2014 a moins que l'entrepreneur accélère la cadence car d'après l’état actuel du chantier,l'estimation est de dix(10) mois de travail a temps plein et sans interruption, et cela sans évoquer le mobilier mais cela n'est pas du ressort de l'entrepreneur.

IL y a lieu d'ajouter qu'étant donné l’approche de l'hiver qui sera rude sans doute,franchement, j'en doute cependant il faut espérer.

Concernant le choix du site de cette infrastructure éducative,sans conteste,il n y a rien a dire et j'ajouterai même que c'est le chois idéal.

Je suggère aux élus de l'APC de Aїt-Aїssa-Mimoun de délocaliser l'huilerie de TIPLAKINE car honnêtement, elle défigure le paysage.Il y a lieu de convenir que ce n'est nullement un site pour ce genre de fabrique(elle n'est opérationnelle que pendant 3 mois par an) si on peut appeler cela une fabrique, d'ailleurs ce n'en est pas une.C'est juste une nuisance environnementale.

Ce site doit accueillir le siège de l'APC ou a défaut un relais routier avec toutes les commodités.

 

Mis a jour le 01/09/2013. 

Le lycée de Tagourirt Bounza ouvrira,enfin, ses portes a la rentrée scolaire de cette année 2013/2014.
Le lycée de Tagourirt Bounza ouvrira,enfin, ses portes a la rentrée scolaire de cette année 2013/2014.
Le lycée de Tagourirt Bounza ouvrira,enfin, ses portes a la rentrée scolaire de cette année 2013/2014.
Le lycée de Tagourirt Bounza ouvrira,enfin, ses portes a la rentrée scolaire de cette année 2013/2014.
Le lycée de Tagourirt Bounza ouvrira,enfin, ses portes a la rentrée scolaire de cette année 2013/2014.
Le lycée de Tagourirt Bounza ouvrira,enfin, ses portes a la rentrée scolaire de cette année 2013/2014.
Le lycée de Tagourirt Bounza ouvrira,enfin, ses portes a la rentrée scolaire de cette année 2013/2014.

Le lycée de Tagourirt Bounza ouvrira,enfin, ses portes a la rentrée scolaire de cette année 2013/2014.